Monthly Archives: décembre 30, 2005

  • PODvains

    Fin d’écoute – Volume 2

    Posted on by

    Aujourd’hui PODvains fête sa première année d’existence. En un an, cet audioblog auré vécu moult transformations : tout d’abord simple audioblog pop/rock, puis podcast à la parution aléatoire et enfin audioblog consacré uniquement au jazz et à la musique contemporaine. Une année riche, qui nous a permis de découvrir le petit monde sympathique des audioblogs… Read more »

  • Arts et littératures

    l’être minuscule présente Court, noir et sans sucre d’Emmanuelle Urien

    Posted on by

    Un peu d’auto-promo. J’ai monté avec deux amis une petite maison d’édition que nous avons nommée L’être minuscule. A la veille des fêtes de fin d’année, nous sommes assez fiers de vous présenter notre premier ouvrage : Court, noir et sans sucre, le recueil de nouvelles d’Emmanuelle Urien. Emmanuelle Urien est née en 1970. Elle… Read more »

  • PODvains

    Du côté des audioblogs

    Posted on by

    Je salue le retour de deux audioblogs qui nous avaient un peu manqué, l’ORTF et This Women Coil. Retour en fanfare puisque le premier nous propose un Mix de son crû assez explosif au titre très anguleux et pointu Silicium Soul et le deuxième, une compilation joyeuse et bordélique. Il y a de tout dans… Read more »

  • PODvains

    Monnaie de singe

    Posted on by

    Duke Ellington/Charles Mingus/Max Roach – Caravan (extrait de Money Jungle) Duke Ellington/Charles Mingus/Max Roach – Warm Valley (extrait de Money Jungle) Il y a tant de choses à dire sur ce disque, qu’être exhaustif s’avère d’emblée impossible. Chaque titre est en soi une anthologie de l’excellence. Le Duke réunit deux de ses plus fervents admirateurs,… Read more »

  • Versus

    M de Fritz Lang

    Posted on by

    Si vous n’avez pas encore vu ce classique parmi les classiques, précipez-vous sur le site d’Archive.org. Il y est en téléchargement. Et si vous avez quelques sous à dépenser, l’achat du DVD s’impose tant la restauration de l’image est sublime. On pourrait croire que ce film a mal vieilli, mais Fritz Lang s’y montre comme… Read more »