We are the robots!

Mensch Krafwerk

Kraftwerk – The Robots (vidéo mpeg – 39 mo)
Kraftwerk – Autobahn

Il n’est plus à montrer l’influence de Kraftwerk sur bien des aspects de la scène contemporaine artistique ou musicale. Un des rares groupes à ne pas avoir concédé sur la mode ou sur leur aspect physique. Ils restèrent les mêmes du début jusqu’à la fin, distillant une musique futuriste qui aujourd’hui nous sert de bande son quotidien..
A tous ceux qui posèrent un jour la question à Ralf Hütter sur qu’elle était la clé de la mission Kraftwerk, ce dernier répondait inlassablement à chaque fois : “We are working towards the realization of a perfect pop song for the tribes of the global village”.
La mission fut-elle pour autant réussie ? Je pense que nous devrons attendre encore quelques années. Ce qui est global est certainement la soupe que l’on nous sert quotidiennement à la radio ou dans les supermarchés…
Comme la publicité, il faudra un jour sûrement se pencher sur l’abrutissement des masses par cette musique, devenue quasi-omniprésente dans les endroits publics, empêchant parfois de mener des conversations. Enfin bref ce n’est pas vraiment le sujet, revenons donc à Kraftwerk.

Qualifier la musique du combo allemand en un terme est une gageure, mais tentons le coup, je pense que le terme Isolation leur conviendrait parfaitement. En effet ils n’ont jamais collaboré avec d’autres groupes ou artistes et ce malgré une configuration musicale, géographique et générationnelle toute autre. Pas Kraftwerk et ce n’est pas pour autant que leur musique était monolithique. Ils avaient même leur propre studio, le fameux Kling Klang, leur Abbey Road à eux. Un laboratoire dans lequel les deux têtes pensantes imaginèrent et composèrent ensemble, dès 8 heures le matin, la parfaite chanson pop.

Groupe donc étonnant pas sa longévité, sa recherche perpétuelle de la perfection, ne concédant sur rien. On pense tout savoir sur eux et pourtant encore aujourd’hui, il existe un mystère Kraftwerk.

Deux petites choses en écoute dont l’une est à voir : la vidéo de The robots plus la première version d’Autobahn, un inédit figurant sur un CD de 7 titres, A short Introduction to Kraftwerk introuvable aujourd’hui ou peut-être auprès du label italien Sonic Book.

Written by Dominique Karadjian

1 Comment

Laisser un commentaire