Posts Categorized: Arts et littératures

  • Arts et littératures

    Le faiseur d’histoires d’Alasdair Gray

    Posted on by

    Voilà un bien étrange ouvrage. Jamais autant l’ironie sur les genres (polar, essai historique, SF) n’aura été aussi mordante que dans ce petit roman (en nombre de pages). Alasdair Gray nous offre, en effet, avec le Faiseur d’Histoire un grand récit sur les artifices littéraires. Wat Dryhope est un fier guerrier, il a gagné son… Read more »

  • Arts et littératures

    Aller siffler sur la colline

    Posted on by

    Les éditions Cypher Press mettent à la disposition de temps à autres à ses lecteurs certains vieux ouvrages en ligne. Si la langue de Shakespeare ne vous rebutte pas, allez donc butiner du côté de l’oeuvre d’Aubrey Beardsley, qui fut illustrateur . Il illustra les oeuvres d’Oscar Wilde, dont Salomé ou encore le journal londonien… Read more »

  • Arts et littératures

    Les Dieux de Cluny de François Darnaudet

    Posted on by

    La première de ses histoires, « Le fantôme d’Orsay » nous emmène au Musée homonyme et dans les Jardins des Tuileries. Eric Bernadi, un jeune étudiant en sémiotique et préparant une thèse sur Eugène Delacroix, est gardien de nuit au musée d’Orsay. Une nuit, un des ses collègues, en faisant sa ronde, remarque que le… Read more »

  • Arts et littératures

    L’échelle de Darwin de Greg Bear

    Posted on by

    Avec Brin, Benford, Egan et quelques autres, Greg Bear fait partie de la génération d’auteurs anglo-saxons (souvent des universitaires) qui ont suivi Clarke le précurseur sur le terrain d’une science-fiction spéculative de pointe, autrement baptisée « hard science ». Dans le cas de Greg Bear, bien plus que d’action pure, il s’agit souvent d’une SF hyperréaliste et… Read more »

  • Arts et littératures

    Les fous d’Avril de DOA

    Posted on by

    Oublions un instant l’histoire, et penchons-nous sur l’écriture de DOA. Elle est belle, en harmonie avec les pièges de notre langue. Une écriture qui tend vers l’universel à défaut d’être empathique avec le lecteur. DOA investit les mots pour écrire une histoire, qui, si elle n’est pas originale, puise dans les racines de différents genres… Read more »

Visit Us On Twitter