Baygon un, baygon deux…

Je parle rarement de politique sur ce blog.

Parce que ce n’est pas vraiment le lieu, pas vraiment le thème non plus et puis parce que tout le monde se fiche éperdument de mes opinions politiques. Contrairement à d’autres gus (non je ne ferai pas de lien, la connerie a ses limites) qui proclament pour qui ils voteront en 2007 sans rien comprendre à la dialectique fascisante d’un certain discours, je ne juge pas utile de donner mes intentions de vote.
Oui mais…

J’ai la tapette à moustiques qui me démange le poignet…

Ce matin, sur une liste de diffusion amie (un truc interactif qui date du web 1.0), je lisais que l’ancien concierge de Solferino voulait reprendre du service. Celui par qui toute cette merde est arrivée se pose en sauveur de l’ex-gauche plurielle, ou plus timidement du PS. Il ne suffit pas qu’on ait le droit depuis cinq ans à un futur faiseur de Matin Brun qui aimerait passer la France au karsher, obliger tout le monde à faire du sport ou bien mettre la justice française à sa botte, mais il faut aussi que l’on se tape à longueur de dépêches AFP le parti socialiste le plus bête au monde. Le baygon donc me démange. Il ne manquerait plus que l’autre Père Fouettard fasse la une d’un magazine pour que cette élection présidentielle tourne définitivement au ridicule… ah flûte, c’est déjà fait ! Il sera bientôt excellent pour la santé d’éviter les hausses de tension, les coups de sang, les bonds chroniques au plafond, en jetant aux orties tout ce joli petit monde. Bon pauvres débiles que nous sommes, n’oubliez pas que s’abstenir c’est maaaaaaaal ! C’est comme fumer, ça tue et l’abus d’alcool… blahblah. Je parie deux kopeks (la dévaluation est passée par là) qu’un des sujets prisesdechou des éditorialistes sera au choix : le taux de participation ou le score du FN. Parce que le reste, voyez-vous c’est déjà bouclé et ce, grâce au Monde. Ne nous étonnons donc pas si au second tour des Présidentiels, certains choisissent d’aller glander en bord de Seine, pêcher la morue en Islande ou je ne sais quoi d’autres de plus enrichissants. Moi je me vois bien rhumeriser sous les cocotiers… au premier et au second tour. Et je vous vois arriver les pères-la-morale avec votre discours sur la démocratie, qu’un tel comportement est suicidaire… Certes, si ça vous plaît de manger des couleuvres matin, midi et soir en changeant juste la sauce, c’est votre problème, pas le mien.
Voilà.

Et à part ça, Podvains est de retour demain soir.
Oui je sais.

Written by Dominique Karadjian

Laisser un commentaire

Visit Us On TwitterVisit Us On Google Plus