PODvains c’est fini…

Comme vous l’avez pu constater, la publication sur ecrivains.org demeure depuis quelques mois complètement aléatoire. Au lieu d’entamer un grand discours sur le pourquoi du comment, autant jeter l’éponge. Enfin surtout j’abandonne complètement l’aventure PODvains, qui fut intéressante mais ne correspond pas tout à fait à l’esprit d’ecrivains.org

Et comme je viens d’apprendre que Gunter likes french fries jetait aussi l’éponge, il n’y aura plus en France d’audioblog mp3 consacré au jazz. Tant pis, c’est ainsi, la roue tourne.
Je dirai bien que l’aspect purement consommatrice qu’entraîne un blog me laissera toujours quelque peu perplexe. Que ce soit en musique ou même en littérature, publier des billets à un rythme effréné pour juste le plaisir de publier ne m’intéresse pas, je préfère le temps de la réflexion et des articles pensés et argumentés. Et lorsque tout va plus vite, j’ai une certaine tendance à vouloir ralentir.

Sur ce je vous laisse méditer sur cette phrase de Robert Musil, extrait de l’Homme Sans Qualités :

« Cette vénération n’est pas tout à fait réelle : il s’y cache tout au fond la conviction assez générale que plus personne aujourd’hui ne la mérite vraiment, et quand la bouche s’ouvre, il est difficile de dire si c’est par enthousiasme ou pour bâille. Dire aujourd’hui d’un homme qu’il est génial, quand on ajoute à aprt soi qu’il n’y a plus de génies, cela fait songer au culte des morts ou à ces amours hystériques qui ne se donnent en spectacle que parce que tout sentiment réel leur fait défaut. »

Merci au Monde Diplo et à Jacques Bouveresse de m’avoir fait rappeler ce simple trait de bon sens.

Written by Dominique Karadjian

3 Comments

molo

Ciao Dom
Merci pour la route
Le meilleur pour tes projets à suivre

G.Georges Joannès

Au revoir. Mais, si vous n’êtes pas trop déprimé, lisez ou relisez Carlo Michelstaedter : « — Moi, je sais que je parle parce que je parle, mais que je ne persuaderai personne.» (La persuasion et la rhétorique).

Olivier

C’était vraiment sympa quel dommage que cela s’arrête.
Un grand regret.
Mille Merci!

Laisser un commentaire

Visit Us On TwitterVisit Us On Google Plus