When Stanley Kubrick gives a look Chicago

Peu de gens savent qu’avant de devenir le cinéaste que l’on connait, Stanley Kubrick fut journaliste-photographe. Après avoir décroché son diplôme universitaire, il fut engagé au magazine Look. Il qualifiera plus tard cette expérience de « cassure miraculeuse » dans son parcours professionnel. De la photographie, il apprendra énormément formant durablement le socle artistique de ses futurs films. N’oublions pas que Kubrick fut un maître de la lumière, de la mise en scène photogénique… Rappelez-vous la scène des bougies dans Barry Lindon ou encore la scène du bal masqué dans son dernier film, Eyes Wide Shut.

En 1949, Look l’envoya à Chicago pour prendre des photos de la ville afin d’illustrer un livre d’Irv Kupcinet. Il revint avec 40 rouleaux de photographies.

Aujourd’hui, le Chicago Tribune nous les propose sur son site. En quelques clichés, Kubrick dépeint avec talent et donne à Chicago un cachet et une aura qui jusqu’alors étaient imprégnés d’un certaine culture mafieuse.

Written by Dominique Karadjian

Laisser un commentaire

Visit Us On TwitterVisit Us On Google Plus