Un drôle de rêve américain

Séquence nostalgique pour les américains lorsqu’ils visionnent ce court-métrage d’un autre temps.
Dans les années 20, un journal donnait la possibilité à certaines familles américaines de raconter leurs rêves. Jusqu’à là rien de très exceptionnel mais lorsque ce journal propose à ces familles de tourner le film de leur rêve, l’expérience prend alors des tournures de cinéma d’auteur.
Car au delà de la nostalgie de découvrir Oakland et San Francisco avec un regard qui n’existe plus, le réalisateur rend bien compte du caractère asynchrone du rêve avec ses scènes irréalistes, voire surréalistes.
Cette mère de famille rêve la perte de son enfant et la recherche amène le père et la mère à faire un aller-retour assez ubuesque entre Oakland et San Francisco. Ils finissent par retrouver leur bébé là où il ne devrait pas être.

Ce film muet en noir et blanc rend parfaitement compte de l’angoisse d’une mère à l’idée de perdre son enfant. Mais l’aspect historique est tout aussi marquant, ne serait-ce que par l’approche enthousiaste de l’époque pour ce nouveau média qu’était le cinéma. Combien de films furent en effet tournés avec aussi peu de moyens ? Et combien nous parviennent-ils en aussi bon état ?

Tribune-American Dream Picture
Date : 1924
Film : N&B, muet
Streaming en mpeg4
Téléchargement en avi – 24 MB

Written by Dominique Karadjian

Laisser un commentaire

Visit Us On TwitterVisit Us On Google Plus